Registered Architect.

J’alterne… Un article « voyages », un article « administratif »… 😉

C’était l’une des résolutions prises après un an en Australie… Toutes n’ont pas été tenues à hauteur des attentes mais celle-là l’aura été : je suis à présent « Registered Architect in NSW ». C’est-à-dire inscrit à l’Ordre des Architectes, comme on dirait en France…

Post - registration - Logo AIA

This logo is AIA’s, not the Board’s one, but it is much cooler!

Ci-après la FAQ :

Pourquoi faire ?

Bonne question. Non, je ne prévois pas de m’installer à mon compte là tout de suite, mais ce statut offre plusieurs avantages :

# tout d’abord, c’est le seul moyen légal de se faire appeler « Architecte ». Il ne s’agit pas tant de fierté personnelle (bon, ok, un chouia) que de relations professionnelles : c’est nettement plus facile d’avancer son point de vue avec le titre, sans lequel « on » (clients, entreprises ou collègues) ne vous donne pas tout à fait le même crédit.

# c’est également le moyen le plus rapide d’évoluer dans les rôles offerts par la profession, que cette évolution se fasse a Grimshaw, ou bien ailleurs : pas mal d’offres sont réservées a des « Architectes », donc si jamais je dois chercher un autre boulot, ce sera plus simple !

# il ouvre le droit à des formations, plus facilement que sans le titre : en effet, la formation professionnelle continue est obligatoire (au moins 20h par an, sans lesquelles il n’est pas possible de renouveler son inscription), et plus aisément soutenue par les agences dans ce cas.

# enfin, une condition nécessaire de la demande de « Résidence Permanente » est de faire évaluer ses capacités professionnelles par un organisme accrédité. Tant qu’à y être, autant aller au bout du processus 😉

Comment ?

Vous vous en doutez, il ne suffit pas de se présenter au guichet et de s’inscrire ^^. Tout comme avec le processus HMONP en France (désolé pour les non-initiés : il s’agit d’une année de stage et de cours (contrats, assurances, droit, comptabilité…), après le diplôme d’architecte, dont l’issue favorable ouvre le droit à l’inscription à l’Ordre), il faut d’abord prouver sa capacité à assurer les missions de maitrise d’œuvre : ça, c’est le job de l’AACA (Architects Accreditation Council of Australia), un organe de l’Ordre chargé entre autres d’évaluer les candidats à l’inscription. Il y a 3 ou 4 « chemins » possibles pour cette évaluation, en fonction des situations de chacun.

Dans mon cas, le meilleur chemin était le « Experienced Practitioner Assessment » : il permet de remplacer les fastidieuses 3 étapes du chemin normal (auto-évaluation / examen / interview) par une procédure « tout en un ». Conditionné à au moins 8 ans d’expérience (dont minimum 3 a un certain niveau de décision, et minimum une année en Australie) et à la réalisation d’un portfolio démontrant la maitrise de toute une grille de compétences (à ne surtout pas négliger !), le processus s’achève par une interview d’une heure, avec deux architectes chargés de dire si, oui ou non, tu peux être inscrit à l’Ordre. Cette interview porte tout autant sur l’expérience que les règles et coutumes locales en termes de contrats, de management, de règles professionnelles, etc…

Post - registration - Portfolio

Pour passer (avec succès) cette interview, pas d’autres solutions que de potasser tout ça : grâce à d’autres personnes passées par là avant moi, je me suis constitué une liste de 200 ou 250 questions potentielles, et les différents types de contrats ABIC ont été mes livres de chevets pendant quelques semaines ^^.

Combien de temps ?

A partir du moment où on le commence concrètement (je ne compte donc pas le temps de révisions pour celles et ceux qui ont l’examen à passer), le processus peut prendre 3 ou 4 mois. Dans mon cas, cela aura été beaucoup plus rapide : j’ai envoyé le mail initial (pour m’assurer du bon chemin à prendre) le 12 avril ; soumis ma candidature (avec portfolio et tous les documents requis) le 5 mai ; pour qu’une interview me soit proposée le 8 juin à 11h.

L’AACA a ensuite 5 jours pour se prononcer. Pour moi, une demi-heure leur aura suffi : je n’ai même pas eu le temps de rentrer à la maison que j’avais déjà reçu l’email de soulagement !

J’ai fait le 9 juin la demande d’inscription au NSW ARB (Architect Registration Board = Ordre des Architectes), celle-ci a été acceptée (simple formalité administrative cette fois-ci) aujourd’hui même, 23 juin (il faut en fait que l’Ordre se réunisse, chose qui arrive à peu près une fois par mois. En plus d’un petit mais stressant problème administratif, ils ont juste égaré mon dosser pendant 2 jours !).

Total tout compris : 10 semaines, plutôt efficace.

Combien ça coûte ?

Comme beaucoup de situation de ce type ici, c’est plutôt cher… 2500 $ pour l’évaluation (analyse du portfolio + entretien d’une heure) et 400 $ pour l’inscription initiale en elle-même (ce ne sera « que » 250 $ par an, ensuite). Soit au total, avec les nécessaires traductions, presque 3000 $ ! Pour moitié pris en charge par Grimshaw, dans 6 mois.

Bien que n’en ayant pas réellement profité moi-même, il faut aussi savoir que les compagnies offrent généralement des jours de congés pour préparer ce type de démarche.

Bref…

Je suis maintenant Architecte (oui, un petit peu fier, tout de même, même 11 ans après la HMO ^^), numéro NSW ARB 10144, champagne !!

Sur ce, a très bientôt pour de nouvelles aventures…


Mise à jour du 25 juin 2017, 13h30 : mon nom apparaît maintenant sur le site internet !

Post - registration - Website 2

Vous pouvez même vérifier par vous-même :p


I alternate… One post “Travels”, one post “paperworks”… 😉

This was one of the tasks I gave to myself after a year in Australia… Definitely, I didn’t achieve all of them at the level I was expecting, but this one had been: I am now “Registered Architect in NSW”. Which means: allowed to practice as an Architect (including on my own), with all rights, duties and responsibilities that come with…

Post - registration - Logo NSW ARB

This image mixes the Board’s logo and the AIA’s one, prettier…

Below the FAQ:

Why?

Good question. No, I don’t plan to create my own business right here, right now, but this registration comes with few advantages:

# firstly, it’s the only legal way to call myself an “Architect”. It’s not a matter of personal pride (well, a little bit, ok) but a matter of professional relationship: it’s clearly easier to push your ideas with you have the title, without which people (clients, builders or colleagues) don’t give you the same credit.

# secondly, it’s the fastest way to evolve through the roles and opportunities provided by the practices, whether this evolution happens in Grimshaw or outside: some jobs are accessible only to “Architects”, so if I have to look for another job, it will be easier!

# then, the title open the way to trainings, easier than without: indeed, continuing professional development is a requirement with the registration (at least 20 hours a year, or you won’t be able to renew it). And practices usually encourage this continuous training.

# and finally, a necessary condition for applying to the “Permanent Residency” is to have my skills assessed by an official organism. While you are here, better to go through, to the end of the process 😉

How?

As you can guess, going to the reception and write his name on the list won’t be enough ^^. The process is actually similar to the one we have in France: first, you have to prove that you’ve got enough skills and knowledge to be an Architect in Australia: this is AACA’s job (Architects Accreditation Council of Australia), a Board related entity in charge of establishing standards of assessment, and in charge of actually assess all candidates for registration. There are 3 or 4 available “paths” for this assessment, depending on each individual situation.

In my case, the best path was the “Experienced Practitioner Assessment”: it allows to replace the 3 tedious steps of the normal path (self-evaluation / exam / interview) by a “all-in-one” process. Conditions for this pathway are 8 years of experience (including minimum 3 years at executive level, and 1 year in Australia) and submission of a portfolio that demonstrates the mastery of a skills matrix (which cannot be underestimated!). The process end with a one-hour interview, with two architects in charge of judging if, yes or not, you can be registered. This interview is about experience, about local rules and uses in terms of contracts, management, code of professional conduct, etc…

To pass (successfully) this interview, no other choice than studying! Thanks to some other people who already went through the process before me, I gathered a list of 200 or 250 potential questions, and the various types of ABIC contracts had been my bedside books for few weeks ^^.

How long?

Beyond the time you actually start the process (without the time for studying or preparing what needs to be), it can take 3 to 4 months. In my case, it had been much faster: I’ve sent an initial email (just to make sure of the right path) on the 12th of April; submitted my application on the 5th of May and I’ve been proposed an interview on the 8th of June at 11am.

AACA have then 5 days to give an outcome. For me, half an hour had been enough: I didn’t even have time to come back home, I already had the email of relief!

Outcome Letter

I’ve submitted my application for registration to the NSW ARB (Architect Registration Board) on the 9th of June and it had been finalised (this one is purely administrative) today, 23rd of June (in fact, it needs the Board to gather, which happen pretty much once a month, plus -in my case- a small but stressful administrative issue: they just lost my records during few days!).

Total, all included: 10 weeks, pretty efficient.

How much?

As many things of this kind, it’s quite expensive… $2500 for the assessment (portfolio analyse + one hour interview) and $400 for the initial registration itself (it will be “only” $250 a year, then). Total, with necessary translations, nearly $3000. Half paid by Grimshaw, in 6 months.

Although I didn’t really use them myself, practices also usually give some days off to prepare this kind of process.

So…

I am now Architect (yes, a little bit proud, even 11 years after the same process in France ^^), NSW ARB No 10144, champagne!!

Post - registration - NSW ARB

And see you soon for more adventures…


Update from the 25th of June 2017, 1.30pm: my name now shows up on the website!

Post - registration - Website 1

You can even check by yourself :p

Publicités

8 réflexions sur “Registered Architect.

  1. Sophie dit :

    Que de boulot ! Moi qui râle sur l’inscription à l’ordre des pharmaciens, nous on fait un chèque et c’est bon ! Ils sont beaucoup moins regardant sur l’origine des fonds. Alors félicitations !

    J'aime

    • Merci !
      L’inscription elle-meme est aussi juste un cheque (enfin… Visa ou Mastercard ici, pas de cheque !), mais le droit de s’inscrire est plus complique… Je doute neanmoins que si un pharmacien australien decide de venir en France il lui suffise de faire un cheque pour ouvrir sa pharmacie, si ? 🙂

      J'aime

    • Merci Maman !
      En effet, et maintenant on enchaine sur un nouveau visa… Mais c’est au tour d’Amber de bucher pour le test d’anglais : chacun son tour ! 🙂

      J'aime

Un commentaire, une question ? C'est là :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s