En passant

National Sorry Day

 

Minute « histoire et culture »… Avec ce jour commémoratif (méconnu) d’une page sombre de l’histoire australienne, toute aussi méconnue (qu’en tout cas j’ignorais jusqu’à voir le film « Australia » avec Nicole Kidman et Hugh Jackman) : les générations volées.

Des années 1850 jusqu’en 1970, les enfants des aborigènes ont été enlevés de force à leurs familles et à leurs communautés par le Gouvernement, avec le support actif des services sociaux et de l’Eglise. Ils ont été placés dans des institutions ou dans des familles non aborigènes, beaucoup ne revirent jamais leur famille. D’autres ont souffert d’abus ou de négligences dans ces placements.

L’idée de base était d’assimiler les populations indigènes dans la communauté australienne, a grande échelle, et de force s’il le fallait. Ces enfants sont devenus les ‘générations volées’ (cliquez pour les details techniques).

C’est seulement le 26 mai 1997 que les autorités fédérales ont pris acte du rapport ‘Retour à la Maison’. Celui-ci contient nombre de rapports et de preuves de cette pratique, et des effets dévastateurs qu’elle a pu avoir sur des milliers d’enfants, de familles et leurs communautés. Le rapport appelle également le Gouvernement a des excuses officielles.

‘National Sorry Day’ fut institué un an plus tard, pour commémorer et faire connaitre les mauvais traitements infliges aux Aborigènes. 10 ans plus tard, le 13 février 2008, le premier ministre Kevin Rudd présenta des excuses officielles a ces enfants et à leurs familles.

Cette histoire en rappellera sûrement d’autres… Reste à apprendre nos leçons pour l’avenir ?


170526_National Sorry Day

Text from Clea Stirling (Grimshaw)


History and culture today… With this unwell known day for a dark page of Australian story, quite unwell known (which at least I didn’t know till the movie “Australia” (with Nicole Kidman and Hugh Jackman): the stolen generations.

Beginning in the mid 1800’s until 1970 Aboriginal and Torres Strait Islander children were forcibly removed from their families and communities by Government, welfare and church authorities. They were placed into institutional care or with non-indigenous foster families and most were never reunited with their blood relatives. In care, many children suffered abuse and neglect and were often unloved.

The forced removal of Aboriginal and Torres Strait Islander peoples often occurred because of official laws and policies aimed at assimilating them into the wider community. They have come to be known as the ‘Stolen Generations’ (click for more details).

Only on May 26th 1997, the Bringing Them Home report was tabled in the Australian Federal Parliament. It contained extensive reports and evidence of these past practices and policies and the devastating and lasting impact it had on the children, their families and communities. It also called upon the Government to extend an official apology.

‘National Sorry Day’ was initiated a year later, to commemorate and acknowledge this mistreatment of indigenous Australians. Nearly ten years later, on February the 13th 2008, then Prime Minister Kevin Rudd formally apologized on behalf of the Government to the ‘Stolen Generations’

This story will probably remind others… Just need to learn our lessons for the future?

Publicités

Un commentaire, une question ? C'est là :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s