Image

Taiwan, visiting

Notre séjour aura été plus orienté « famille » que « tourisme » mais en deux semaines, on aura tout de même eu le temps de visiter un peu les alentours de Taipei (ou vit la famille d’Amber) et de Yunlin (où vivent ses grands-parents, plus au sud et à la campagne)…

SONY DSC

A peine descendus de l’avion, retrouvée une amie de la première heure –rentrée à Taiwan quand nous bougions sur Sydney– et arrivés à Xindian (le district de New Taipei City ou on aura finalement passé le plus de temps), on a quasi-directement pris la voiture pour les montagnes au sud de New Taipei City, et on s’est arrêté à Ulay (Wulai district). Là, on a pu profiter des paysages montagneux « asiatiques » (difficile d’expliquer… Mais j’ai l’impression que les montagnes, couvertes de forêts et dans un temps toujours plus grisé qu’en Europe, sont plus découpées et ont des pentes plus marquées) et des sources chaudes qui jaillissent près de la rivière : pour mieux en profiter, les habitants se sont construits un complexe système de plomberie et de bassins qui permet de canaliser l’eau et dans certains bassins de choisir sa température* avant d’y tremper les pieds 🙂 Très sympa.

C’est dans cette même région qu’on est parti essayer le camping, version Taiwanaise… C’est-à-dire abrité de la pluie, et avec des infrastructures plus proches de l’hôtel que du camping. En fait les seules différences sont que tu as à construire ta propre chambre et que tu passes par dehors pour aller prendre une douche. Mais on a là aussi passé du bon temps, avec une famille de cousins d’Amber qui –en plus d’être super agréable et de faire une très bonne cuisine– maîtrise bien son sujet !

Etape suivante, Yingee (Yingee district, sud-ouest de New Taipei City), charmante et calme petite ville spécialisée dans la céramique, et réputée pour ses ateliers de qualité. On a d’ailleurs testé par nous-mêmes, en s’inscrivant à un cours de poterie, cours qui nous a permis de modeler notre propre bol, de le décorer, de le peindre puis de le laisser sécher… Avant qu’ils ne te l’expédient.

Autre ballade, faite avec les cousins, frère et sœur d’Amber : la ligne de train qui relie Jingtong (Pingxi District) à Ruifang (Ruuifang District) en passant par Pingxi et Houtong. Ce dernier est mieux connu par son surnom de « Village des Chats » : pas mal de chats se nichent un peu partout et bien sûr tout le village tourne autour de la thématique, de l’affichage dans les rues jusqu’à la forme des gâteaux en passant par les différentes œuvres artistiques qui parsèment le village. A Pingxi, on a acheté une lanterne volante (depuis avant même la sortie de Raiponce, je rêve d’en fabriquer… Un prochain projet auquel se coller !) sur laquelle on a tous écrit quelques vœux avant d’enflammer la base de la lanterne et de la laisser s’envoler… Très sympa à faire, et ça doit sans doute l’être encore plus s’il ne pleut pas 😉 Et en parlant de pluie, la journée s’est achevée à Keelong, ville portuaire connue pour sa météo quelque peu capricieuse mais aussi –heureusement– pour ses marchés de nuit 🙂

SONY DSC

Pingxi

Yunlin, région située 250 km au sud de Taipei, sur la cote ouest. On y est allé en voiture le lendemain du Nouvel An Chinois (ainsi le veut la tradition : le réveillon lui-même se fait dans la famille du mari, puis la femme retourne dans sa famille au deuxième jour de l’année). La ville elle-même est relativement dense, sans doute aussi parce que je n’étais pas le seul à avoir des beaux-parents originaires du coin. Mais nous avons passé la majeure partie du temps dans la campagne environnante. Très différente des campagnes françaises ou australiennes, les cultures (riz, ail…) sont ici baignées dans l’eau, les champs sont relativement petits et dispersés à droite et à gauche. Je n’ai vu aucune ferme indépendante, les gens sont regroupés dans des villages avec un enchevêtrement et un partage de surfaces qui pourrait rendre fou un géomètre occidental 🙂 A noter également les temples disposés ici et là, qu’ils soient de taille comparable à ceux de Taipei ou minuscules**, souvent situés au croisement de deux routes ou aux abords des ponts.

De là, on a eu l’occasion d’aller visiter autour : la National Chung Cheng University, dans laquelle Amber a fait ses études supérieures. Bien sûr, l’architecture est très différente (comme si Poudlard avait été construit en Chine), de même que les jardins, mais l’organisation générale n’est pas sans rappeler les campus anglo-saxons, avec d’immenses surfaces de pelouse sur laquelle sont poses les différents bâtiments d’enseignement ou d’administration.

Huwei (Yunlin County), petit village hébergeant une galerie d’art totalement intégrée aux rues. Celle-ci s’appelle « Cat on the Roof » et est donc fort logiquement dédiée aux chats (encore, oui) : peintures ou sculptures avec lesquelles il est possible de « jouer », mobilier urbain, voire même une amusante gouttière que n’aurait pas renie le Manneken-Pis… Toutes les idées sont sympas et le lieu est populaire !

SONY DSC

Huwei, des chats partout sur les murs !

Minxiong (Chiayi County), autre petit village dans lequel est installée une usine d’ananas (production et transformation). Outre boire un jus d’ananas et manger des petits gâteaux fourres à l’ananas (délicieux, soit dit en passant), on a pu visiter le petit musée –toujours sur le thème de l’ananas, oui, mais très coco– et profiter de la décoration et du mobilier dont le personnage central était… un chat ! Noir celui-là, et particulièrement mignon.

SONY DSC

Pineapple Hill, et son mobilier…

Bien entendu, Taipei –où nous avons tout de même passe la majeure partie de notre temps– n’est pas en reste, et propose d’autres types d’animations… A commencer par l’immanquable Taipei 101, dans laquelle on est entré (sans monter au sommet cette fois-ci, juste le bas, qui abrite un grand centre commercial rempli de marques de luxe européennes) et qu’on a pu voir depuis Elephant Hill, une colline qui offre une superbe vue (de nuit, dans notre cas) sur la ville, dont les lumières s’étendent bien plus loin que la brume qui entoure la capitale. Juste à côté de la tour de 101 étages, et du quartier moderne qui l’accompagne, le petit village de Xinyi rappelle ce à quoi pouvait ressembler la ville il y a quelques décennies encore, et reste un superbe endroit pour prendre des photos.

L’immense zoo municipal, dans Wenshan District, offre une journée vraiment pas chère (60 $ Taiwanais, soit 2 €…) et très sympa à passer… D’autant qu’ils ont des pandas ! Bon, on peut pas les câliner, et il y a une queue énorme pour les voir (le ticket d’entrée précise l’heure à laquelle tu peux aller voir les pandas, et il n’y aura pas de seconde chance…) mais j’ai pu apercevoir de vrais pandas ! Ils ont d’ailleurs aussi des koalas, dont ils sont très fiers, mais bon, à vrai dire on n’avait pas fait 7300 km pour eux non plus…

En ville, j’ai profité d’un moment ou toute la famille Liao était sur le feu pour aller visiter le Chiang Kai-Shek Memorial Hall. Un ensemble de bâtiments à l’architecture imposante, aux murs blancs et aux tuiles bleues, construit pour perpétuer le souvenir du plus important personnage de l’histoire taiwanaise. Les niveaux inférieurs sont un musée a sa mémoire (j’ai hésité à écrire « à sa gloire »), remplis de souvenirs, photos et autres objets personnels ; et qui retrace aussi bien sûr l’histoire de Taiwan depuis la fin de la seconde guerre mondiale. L’étage supérieur, ou plutôt l’immense salle qui occupe la partie supérieure du bâtiment, abrite une statue bienveillante (mais très haute…) du général président, gardée par deux soldats relevés toutes les heures dans un cérémonial très… cérémonial ! Marche au pas, uniformes impeccables, échanges d’armes… Intéressant à voir, tout comme l’est l’ensemble du complexe.

SONY DSC

Taipei 101, plus haute tour du monde avant 2004

Et pour finir sur une note spirituelle, nous sommes allés prier au Temple Hon-Lou-Dix. Très peu touristique, celui-ci est construit sur une colline, à 20 minutes de scooter de Xindian, et est constitué de différents « paliers », avec chaque fois un ou plusieurs autels dans lequel planter les bâtons d’encens, reliés par des séries de marches qui mettent les pieds à l’épreuve… Mais permettent d’admirer une gigantesque et très colorée statue de dragon et une autre de Confucius. Tout au sommet, le dernier temple est richement décoré, entre dragons de jade, bois dorés et plafonds rouges vifs… Et là, une dernière terrasse permet de prier, avec une très chouette vue (toujours de nuit, pour ce qui nous concerne) sur Taipei.

Okay, quelques photos (qui ont été super galère à trier !), et la suite au prochain numéro !

A bientôt, Tom & Amber

* Toutes proportions gardées, l’eau était bouillante quand même bien chaude !

** Un demi-mètre carré pour moins d’1 m de hauteur… Après tout, qui a dit que les cathédrales devaient être le standard en matière de bâtiment religieux ?


Our journey was much more “family dedicated” than “tourism oriented” but in two weeks, we still had time to visit a bit around Taipei (where Amber’s family live) and Yunlin (where her grand-parents live, more south and more countryside)…

SONY DSC

Candels in Hou-Lon-Dix temple

We just had time to get off the plane, to be welcomed by a friend –met in Australia; she went back to Taiwan while we were moving to Sydney– and to arrive in Xindian (the district of New Taipei City where we will have spent most of our time). Then, we nearly immediately took the car and drove till the mountains, south of New Taipei City. We stopped in Ulay (Wulai district), there we could enjoy “Asian” mountains landscapes (a bit hard to explain… But I feel mountains, covered with forests and in a greyer weather than in Europe, are sharper, with more neat slopes) and hot springs. To make it better, inhabitants built a quite complex plumbing and basins system to control water and temperature* before getting inside 🙂 Really cool.

In the same area, later on, we’ve been trying camping, in a Taiwanese way… Which means protected from the rain, and with “hotel style” facilities or close. In fact, the only differences were that you have to build your own room and you have to walk outside before taking a hot shower. But this was also a nice time and a good experience, with an Amber’s relative family who master the camping, and in addition are really nice people and prepare really good food!

Next step, Yingee (Yingee district, south-west from New Taipei City), pretty and calm city specialised in ceramics and whose factories carry a very good reputation. So, we tried ourselves and booked a “do-your-dishes-yourself” lesson, where we could make our own bowl, draw it, paint it and leave it there to get dry… Until they ship it to you.

Other journey, made with Amber’s siblings and cousins: the train line between Jingtong (Pingxi District) and Ruifang (Ruuifang District), going through Pingxi and Houtong. This one is more famous under its surname of “Cat Village”: many cats are sleeping or chilling out quite everywhere, and obviously, the whole village is about the same topic: signage in the streets, cakes for sale in the shop, sculptures or paintings that you can find everywhere… In Pingxi, we bought a flying lantern (since before Tangled I dream to make one… A next project to get involve in!), on which we all wrote few wishes before lighting it up and let it fly away… Very pleasant to do, and it must even be better without rain 😉 And talking about rain, the last step of the journey had been Keelong, a harbour well known for its capricious weather and also –fortunately– for its night market 🙂

SONY DSC

Lantern ready to fly, on the railway – Pingxi

Yunlin is a County located 250k south from Taipei, on the Western coast of the island. We’ve been there by car the day after Chinese New Year (the traditions are made like this: New Year Eve is organised in the husband’s family, the wife go back to her own family on the second day of the year). The city is quite dense, probably also because I was not the only one to have in-laws coming from this area. But we spent most of our time in the surrounding countryside. Very different from French or Australian countryside, fields of rice or garlic are swimming into water, fields are relatively small and scattered here and there. I didn’t see any independent farms, people gather into villages where tangled and shared surfaces would drive crazy any Western geometer! And you will find temples quite everywhere, as big as in Taipei or very small**, often where two roads are crossing or where a bridge cross a river.

From there, we got a chance to explore around: National Chung Cheng University, where Amber went for studies. Of course, architecture is very different (as if Hogwarts was built in China, maybe), as are the gardens, but the overall organisation is similar to English campus: huge green areas which hosts big buildings for each department and for administration.

Huwei (Yunlin County) is a small village hosting a street art gallery, completely integrated to the walls. Its name is “Cat on the Roof” and is dedicated to… cats! Again, yes… Painting or scultures with which you can play, urban furniture, even a funny gutter which would have been appreciated by the Manneken-Pis… All ideas are nice and the place is really popular!

SONY DSC

With LIAO brotherhood in Huwei

Minxiong (Chiayi County), another village in which a pineapple factory has been built and can be visited. There, you can drink pineapple juice or eat little pineapple cakes (delicious, by the way). You can also visit a little museum –still about pineapple, yes, but really cute– and enjoy decoration and furniture which main character is… A cat! Black, and particularly well designed 🙂

SONY DSC

Sunset over Yunlin County

Obviously, Taipei –where we spent most of the holidays– is also a must-do and can offer other kind of animation… Let’s start with the unavoidable Taipei 101, we’ve visited the basement (without going to the top for this time), which is a huge shopping centre hosting many European luxury brands. We also climbed Elephant Hill, to have a very nice (night, in our case) view over the city, whose lights go much farther than the smog surrounding the capital city. Few steps from the tower, Xinyi village reminds what the city could look like not so long ago, it’s also a perfect spot for pictures.

For very cheap ($60, about AU$3), we could spend a full day in the massive Taipei Zoo (Wenshan District). Then even have pandas! Well, you cannot hug them and there’s a huge queue waiting for them (the entrance ticket tells you at what time you can go have a quick look, and there’s no second chance) but at least I saw real pandas! They also have koalas, and they are quite proud of this but… Sorry, we actually didn’t do 7300k for them 😉

In the city, while Liao family was busy, I went to visit the Chiang Kai-Shek Memorial Hall. A group of buildings with impressive architecture, white walls and blue tiles, built to honor the memory of the most important character of Taiwanese history. The first floors are a museum dedicated to its memories (I was going to write “to his glory”), full of pictures and objects that belonged to him; of course, the museum also cover the history of Taiwan since the end of World War II, as thay are closely linked. The upper floor, more precisely the massive room which occupy the top of the building, hosts a benevolent (but super tall…) statue of the General-President, kept by two guards who change every hour with a ceremony very… Ceremony! Military walk, immaculate uniforms, exchange of weapons… Interesting to see, as is the whole site.

SONY DSC

Chiang Kai-Shek Memorial

And to end with a spiritual step, we went praying in Hou-Lon-Dix temple. Definitely not a touristic destination, this one is built on a hill, 20 minutes from Xindian by scooter, and is made in a way to make visitors progressing through different levels. Each of them hosts some rooms where you can pray and leave incense sticks, and they are linked by many, many steps… But on the way, you can see a gigantic and colorful statue of a dragon and another one of Confucius; and at the top, the last temple is very well decorated, with dragons in jade, wood in gold, ceilings in red… And there, a terrace offer another nice view (again by night, for us) over Taipei City.

Okay, few pictures (which was a pain to sort, believe me!), and see you next time for another episode…

Cheers, Tom & Amber

* Not a very precise control: people there prefer boiling hot water!

** A half square meter for less than a meter height… After all, nobody had never decided that cathedrals should be a standard for religious buildings.

Publicités

Un commentaire, une question ? C'est là :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s