Image

Taiwan!

Les deux semaines passées à Taïwan ont été assez intensives, même si je n’ai pas l’impression d’avoir traversé l’île en long en large et en travers. On était essentiellement basés à New Taipei City, tout en allant –Nouvel An Chinois oblige– voir famille et amis à droite et à gauche, et tout en ménageant du temps pour visiter et profiter des marchés et autres commodités locales…

Alors, par où commencer ? Peut-être par une présentation rapide du pays (et deux ou trois photos, bien entendu), dans la mesure où il est plus connu pour fabriquer des composants d’ordinateurs (le fameux « Made In Taiwan ») que pour être une destination de voyage…

post-taiwan-map-1

# L’ile n’est pas bien grande mais elle est dense : la population de l’Australie sur un territoire grand comme la Bretagne (historique)… Tout le milieu de cette terre en forme de patate (400 km de long par 150 km de large) est occupé par les montagnes. Les gens sont donc concentrés sur les côtes, surtout la côte ouest qui regroupe les plus grandes villes reliées par les réseaux de transports.

SONY DSC

Panneau directionnel, en chinois 😉 – Houtong

# Oui, Taïwan est un pays indépendant, et non une province chinoise, contrairement à ce qu’en penses son puissant voisin… Bon, pour ne rien clarifier, il ne siège plus à l’ONU, n’a pas d’ambassades et se fait officiellement appeler « Republic of China »… Mais même si le sujet prête franchement à confusion, ne faites surtout pas l’erreur de mélanger les torchons et les serviettes* : les Taiwanais sont très, très fiers de leur pays, de leur démocratie et de leur indépendance, qu’ils voudraient d’ailleurs voir reconnue plus clairement, et pas seulement par un tweet de Donald Trump.

# Je ne peux pas dire grand-chose de la politique locale, car la mieux placée à la maison pour en parler ne suit pas du tout très attentivement le sujet. Ce que j’ai en revanche pu constater est le côté très social de l’état (comparable à la France, en fait), avec des transports publics efficaces, les écoles gratuites (et bien équipées), les soins très bon marché tout en étant de haut niveau technologique.

SONY DSC

Tom & Amber – Taipei, Xinyi village

# La culture, ou plutôt le mélange de cultures, tient à l’histoire récente de l’île, qui n’est pas des plus paisibles : colonie hollandaise et espagnole ; territoire chinois puis 50 ans sous contrôle japonais avant de redevenir partie de la Chine à la fin de la seconde guerre mondiale. La guerre civile qui s’ensuivit a vu le transfert du gouvernement chinois sur l’ile lorsque celui-ci a perdu la guerre face aux communistes… Depuis, la Chine est coupée en deux, et bien entendu chaque partie estime être légitime pour gouverner le tout. Probable que le statu-quo reste tel quel encore un moment… Toujours est-il que les Taiwanais -au demeurant pas bêtes, surtout pour ce qui a trait à l’estomac- conservent un mix de culture -et donc de nourriture !- chinoise et japonaise. Le style graphique des boutiques, vaisselles, publicités et autres est, pour mon bonheur personnel, très inspiré du Japon, avec un design « enfantin » qui rend agréable même un bête gobelet jetable 🙂

# Les croyances religieuses sont essentiellement taoïstes. Pas bien sûr d’avoir tout compris sur ce coup-là (vous me direz, pas sûr d’avoir compris 100% du christianisme non plus), mais les temples (on en trouve un peu partout dans les villes et aussi une version minimaliste dans toutes les maisons) permettent de communiquer avec les dieux et avec les ancêtres, sans grand formalisme ni messe.

SONY DSC

Encens au temple Hou-Lou-Dix – Taipei

# Il y a 4 saisons à Taiwan, globalement un brin plus humides et légèrement moins fraîches que les côtes bretonnes (bon, je me fies à ce qu’on m’a dit, car si je me fies à ce que j’ai vu, je vous dirais que l’hiver aura été très chaud). Même si des microclimats compliquent un peu les généralités**. Ils n’ont de la neige que dans les montagnes et la plage ne semble pas être une activité très prisée…

# Parmi les trucs à ne pas louper à Taiwan citons la nourriture, les paysages des montagnes et de la côte Est (où on n’est pas allé cette fois-ci), les marchés nocturnes (où on trouve… de la nourriture), les marchés du matin, ceux de l’après-midi… Quoi d’autre à part ça ? Des scooters, des temples, d’autres scooters, de petits villages autour de Taipei, de la nourriture et bien sûr Taipei 101, la tour qui flatte l’ego des Taiwanais depuis 2004 (même si le Burj Khalifa l’a détrôné depuis). Ah oui, et surtout, surtout, n’oubliez pas de bien manger entre les repas !

SONY DSC

Ingredients pour le Hot Pot, marche du matin – Taipei

Voilà, donc ça c’était une mise en bouche (!), autant destinée à vous faire patienter un peu qu’à m’échauffer… Il me reste toujours plus de 2000 photos à trier et 15 jours de souvenirs à organiser, tout en passant nos week-ends et nos soirées à aller voir et chercher des meubles, à ranger et organiser l’appartement… Mais ça va le faire, petit à petit 🙂

Merci de votre patience ! A très bientôt, Tom & Amber

* Sauf bien sûr à vouloir vous faire virer aussi sec de là où vous vous trouvez.

** Un exemple ? Keelong, au Nord-Est de Taipei, est réputé pour la pluie et le gros temps (dont les habitant(e)s sont d’ailleurs fièr(e)s). Non, je ne vois pas le rapport avec la Bretagne dans le contexte.


The two weeks spent in Taiwan were quite intense, even though I don’t feel I went exploring here and there across the whole island. We were mostly based in New Taipei City and from there, because of Chinese New Year (and because it’s been a year Amber didn’t go home), we went to visit Amber’s friends and relatives. While taking a bit of time for visiting and enjoying markets and other local attractions…

So, from where could I start? Maybe with a quick presentation of the country (and two or three pictures, of course), as it is better known for exporting computer spare parts (the famous “Made In Taiwan”) than being a tourism destination…

post-taiwan-map-2

# The island is not big but it is dense: Australia’s population on a territory not bigger than (historical) Brittany… All the middle of the potato-shaped land (400k long by 150k width) is occupied by mountains. So, people are concentrated along the coasts, especially the West coast which gathers the main cities, linked by transport networks.

SONY DSC

Stamps, that you’ll find quite everywhere in Taiwan – Pinxi

# Yes, Taiwan is an independent country, and definitely not part of China, whatever their powerful neighbour would like… Well, to make things even more unclear, they don’t have any seat at the U.N., they don’t have any embassy and their official name is “Republic of China”… But even though the topic can be quite confusing, never make the mistake to mix the two countries*: Taiwanese people are very, very proud of their country, of their democracy and of their independence. Which they would like to be recognised by other countries, more than by few tweets from Trump.

# I cannot talk much about local politics and debates, because the best person to do so at home doesn’t follow this at all very carefully. I could only see a very social orientation from the government (similar to what we can have in France, in fact), with efficient public transports, free (and well equipped) schools, cheap health care with advanced technologies.

SONY DSC

Chinese New year market, Dihua – Taipei

# The culture, or more precisely the mix of culture, comes from recent history of the island, which is not the most peaceful ever: Dutch and Spanish colony; Chinese territory and then 50 years under Japanese rule, before belonging back to China at the end of World War II. Few years later, the Nationalist government has been transferred ion the island when they lose the civil war against Communists… Since this time, China is cut into two parts, and of course each part thinks they should rule the whole nation. Probably things will keep going like this for a little while… Anyway, this explains why Taiwanese people –not stupid at all, especially for food– keep till now a mix of Chinese and Japanese culture (and cuisine!). The graphic style of shops, dishes, advertisements or else are very inspired by Japan, which I personally enjoyed. With a « childish » design which can make any basics cardboard cup become cute 🙂

# Religious beliefs are essentially Taoist. Not sure that I understood 100% of it (actually, not sure I understood 100% of Christianism either), but to make it short, temples (you will find everywhere in the city, and a small version in every single house) allow people to communicate with Gods and Ancestors, without many ceremony, even without priest.

SONY DSC

Temple, for Chinese New Year – Taipei, Xindian

# There’s 4 seasons in Taiwan, generally a bit more humid and slightly hotter than Brittany coasts (well, I need to refer to what I’ve been told, if I refer to what I saw, I’d say that winter in Taiwan is very hot). Even if microclimates here and there make generalities a bit more complex**. You can find snow, but only in the mountains, and going to the beach doesn’t seem to be a very popular activity…

# Among the “must-do things” in Taiwan, we can talk about the food, the landscapes of mountains and of the East coast (where we didn’t go that time), night markets (where you will find… food), morning markets and afternoon markets… What else? Scooters, temples, more scooters, few small towns around Taipei, food and of course Taipei 101, the tower which makes Taiwanese really proud since 2004 (even though Burj Khalifa now took the medal). Oh, yes, and keep remembering to eat between meals!

SONY DSC

Chinese New year dishes – Taipei, Amber’s home

So, yeah, this was an appetizer (!), to make you wait a little bit and to train myself… I still have more than 2000 pictures to sort and 15 days of memory to organise, while we spend our weekends and evenings to go check and carry furniture, to clean and organise the apartment… But it will be alright, very soon 🙂

Thanks for your patience! See you, Tom & Amber

* Unless, of course, you want to get into serious troubles very quickly, this is up to you.

** One example? Keelong, North-East from Taipei, got a reputation of rain and bad weather (which makes quite proud the city’s inhabitants). No, there’s absolutely no link with Brittany, why?

Publicités

2 réflexions sur “Taiwan!

    • Ne t’en prive pas !! Mais c’est sans doute nettement plus facile avec des locaux, sans quoi rien que de savoir ce que tu es en train de manger ou quel bus prendre peut vite devenir un enfer 🙂

      Aimé par 1 personne

Un commentaire, une question ? C'est là :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s