2/2… Yes!

proposal-small-redDemande en mariage, mode d’emploi…

Bien évidemment, ne prenez pas cet article humoristico-sérieux au pied de la lettre : il n’y a PAS de mode d’emploi dans la vie ! Mais il n’empêche qu’avoir quelques guides, et deux ou trois astuces, ça peut toujours aider…

Etape 1. Se renseigner à droite et à gauche

L’idée étant de voir où vous allez et de piocher des idées, demander à vos amis (si possible dans une configuration similaire. Coup de bol pour moi, j’ai deux collègues qui se sont maries récemment avec leurs compagnes d’origine asiatique), faire quelques recherches sur Google (surtout en cas de décalage culturel important… Astuce au passage : si vous vous demandiez à quoi servait le mode « Navigation privée », eh bien en voilà une application, sans quoi votre navigateur va afficher des pubs liées au mariage en permanence !).

Si vous en avez la possibilité, évaluez le pourcentage de chance qu’elle dise oui : super délicate opération qui requiert un très haut degré de finesse… Ou, pour ceux qui comme moi ne disposent pas de ce talent, du contact d’une de ses amies proches qui sera, elle, plus à même de mener l’évaluation et de vous conseiller !

Etape 2. Demander aux parents de bénir la demande

Les traditions se perdent, mais c’est toujours mieux de s’assurer du soutien de la famille qu’on s’apprête à rejoindre, non ? Dans le cas où ils sont à l’étranger, envoyer une jolie lettre (autre astuce : prévoir du temps pour qu’elle arrive, les emails sont tout de même moins jolis…). Dans le cas où ils ne parlent pas la même langue, adaptez-vous ! Et dans le cas du chinois, eh bien il vous faudra apprendre à dessiner avec beaucoup de patience XD

post-proposal-letter

Note au passage : si comme moi vous avez énormément de chance, le soutien de sa petite sœur sera absolument inestimable !

Etape 3. Choisir une bague

Là, c’est une autre paire de manches… Il y en a des tas, de différentes formes et de valeur variant de 1 à 1000, au bas mot. Pas d’autres conseils que d’essayer de connaître ses attentes en la matière ! Il semble néanmoins risqué de contourner le diamant, fut-il le plus petit du magasin… Chose qui ne réduit ni le choix du design ni la variable des prix, dès lors que l’on s’assure de la provenance de la pierre (qui a vu le film « Blood Diamond » ?).

Etape 4. Choisir la date et le lieu

Seul véritable avantage d’être l’homme dans cette histoire, on maitrise les circonstances ! Enfin, plus ou moins, il faut toujours s’attendre à ce que ça ne se passe pas du tout comme prévu… Dans le cas du haut des arches du Harbour Bridge, pour prendre un exemple au hasard, impossible de maitriser le degré d’intimité souhaité, chose qui démultiplie le stress d’un moment déjà assez stressant !

Ah, et dans le cas d’une Taiwanaise, ne pas oublier de prévoir un bon et copieux restaurant ensuite : ce sera sans doute plus important que tout le reste ! 😉

Etape 5. Demander sa main

Ben là, à part préparer son petit speech, prier pour qu’elle dise oui, réfléchir à comment réagir si elle dit non (autre avantage du Harbour Bridge : il est toujours possible de sauter), prendre son courage à deux mains et y aller, je ne vois pas bien ce que vous pouvez faire de plus !

 

Au final, le plus galère est d’arriver à préserver la surprise, à maitriser le stress (surtout quand il pleut à verse les deux jours précédant la date, ou que votre partenaire vous glisse une semaine avant que finalement, elle n’est pas sûre de vouloir se marier ^^) et à prendre du temps pour toutes ces étapes sans éveiller les soupçons, après ça…* Eh ben c’est que du bonheur !

Je vous mets même le certificat officiel qui nous a été remis par notre guide dans l’ascension du Harbour Bridge…

post-bridge-climb-certificate

… Et vous souhaite à tous une excellente semaine avant les fêtes de fin d’année.

A bientôt ! Tom & Amber

* Si bien sûr elle dit oui…


proposal-small-blueWedding proposal, manual…

Obviously, do not take literally this humoristic-serious post, there’s NO manual in life! That said, a small guideline and few advice can maybe help…

Step 1. Check around

The idea is to see where you are going and to grab few ideas. So ask your friends (if possible in a similar configuration. Luckily I have two Western colleagues who married Asian women recently…), do some search on Google (especially if there’s a big cultural gap! A small hint, by the way: if you sometimes wonder why the « incognito mode » is made for on your browser, this is an application. Otherwise you will have advertisement about wedding displayed all the time!).

If you get a chance for, try to evaluate the percentage of chances she says yes: super delicate operation that require a very high level of delicacy… Or, for those like me who don’t get this talent, the contact details of one of her close friends who will be better for evaluate and advise!

Step 2. Ask the parents to bless the proposal

Traditions get lost nowadays, but it seems always better to make sure of the support of her family, don’t you think? If they are abroad, send a nice letter (hint: manage some time for the letter to arrive, emails are less nice…). If they don’t speak the same language, well, find a way! And when their language is Chinese, be prepared for drawing veeeery patiently XD

Note: if you are as lucky as I am, the support from her little sister will be absolutely invaluable!

Step 3. Choose a ring

There, it’s a different story… There’s many, with different shapes and values that varies from 1 to 1000, easily. I don’t have other advice than trying to know her tastes and expectations! Even though traditions are changing, diamonds seems to remain mandatory, even if it’s the smallest of the shop… But that doesn’t reduce choices you may have for designs or prices, as long as we make sure where the stone comes from (who watched the movie « Blood Diamond »?)

Step 4. Choose the date and the place

Only real advantage to be the man in the story, we master the circumstances! Well, more or less, you always have to expect that things may not go as you wish… In the case of the top of the Harbour Bridge, to take an example by random, impossible to master the degree of intimacy, which add a lot of stress to an already stressful moment!

Oh, and in the case of a Taiwanese woman, don’t forget to book a good and generous restaurant then: it will probably be more important than all the rest! 😉

Step 5. Propose

Well, for this, I don’t have any advice apart of preparing your small speech, praying for she say yes, thinking to what to do if she says no (other advantage of the Harbour Bridge: you can still jump), gathering one’s courage and go for it!

post-proposal-ring

 

At the end of the day, the more difficult is to keep this as a surprise, to manage the stress (especially when it’s raining the two previous days, or if your partner tell you a week before that maybe, she doesn’t want to get married ^^) and to find enough time to prepare everything without arousing suspicion. After that…* Well, it’s only happiness!

Okay, I gave you above the official certificate that had been granted by the guide who brought us to the top of the Harbour Bridge… Now I wish you all a very nice week before Xmas break.

See you soon! Tom & Amber

* If she says yes, of course…

Publicités

3 réflexions sur “2/2… Yes!

Un commentaire, une question ? C'est là :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s