État

Change of plan…

Ok… Pas forcément facile de tout planifier à l’avance, hein ? Sûrement impossible même. Et sans doute tant mieux ! Où serait le plaisir, sinon ?

Certains le savent déjà, d’autres seront surpris, un peu, ou pas du tout, toujours est-il que le chemin, déjà un peu en dehors du sentier, s’écarte franchement de la trajectoire prévue au départ…

IF

Lors de mon entretien de fin de période d’essai, il y a une dizaine de jours de ça, ma chef d’équipe m’a fait part de sa satisfaction quant à mon travail sur les bâtiments liés au nouveau Sydney Light Rail. Satisfaction assez grande pour qu’elle ait demandé à Grimshaw de solliciter pour moi un visa 457 (visa de travail sponsorisé par une entreprise australienne). Suite à la validation de cette demande, il s’est agi de prendre une décision !

Décision difficile à prendre tant les conséquences sont importantes : professionnellement, cela implique de démissionner d’un bon job chez Séquences (qui entretemps m’a fait une offre de poste… Le genre d’offre que tu n’auras peut-être pas deux fois et pour laquelle tu réfléchis mûrement avant de décliner…), boite que je connais par cœur après 10 ans de services, et tenter de se faire une nouvelle place dans une très (peut-être trop) grosse agence. Personnellement, cela signifie être loin (le seul moyen d’être plus loin est d’aller en Nouvelle-Zélande…) de la famille, des amis, des pays : Skype c’est bien, super même, mais ça a ses limites. Surtout pour les évènements qui comptent dans la vie des proches ^^ (je pense surtout aux heureuses nouvelles comme celles de Steven, Mariù, Séverine, Céline ou Alma, je n’ose penser aux mauvaises…).

Bref, décision prise : je reste ! Ou plutôt ON reste, puisqu’évidemment je n’ai pas pris la décision seul… On va donc essayer de construire un bout de futur à Sydney, au moins pour les prochaines années, après quoi… Qui sait ???

La suite des choses, très concrètement, est d’obtenir le fameux visa 457 : demande d’autorisation auprès du gouvernement australien (ça c’est le job du service RH de Grimshaw), traduction certifiée de mon diplôme, test d’anglais (ça c’est le mien), application, plus probablement un paquet de paperasses dont je n’ai pas encore connaissance. Le tout devrait prendre entre 2 et 3 mois, si tout se passe au mieux.

La contrepartie (je n’écris pas « condition » ou « promesse », volontairement !) qu’on s’est fixé avec cette décision est de rentrer en France et à Taïwan une fois par an. Sans oublier bien entendu de visiter d’autres coins, sur la route ou pas… Pas super facile à caser dans les 4 semaines de vacances règlementaires mais on va tenter !

Le reste du temps, vous êtes plus que bienvenus s’il vous prend l’envie de voir comment ça se passe à l’autre bout du monde… !

A bientôt, quoiqu’il arrive.

Tom & Amber


Okay… Not always easy to plan everything in advance, right? Probably impossible. And probably better like that! Could it be funny otherwise?

Some of you already know, some others will be surprised, a bit, or not at all… Anyway, it is already a bit out of its way, now the path is going to deviate clearly from the way originally planned…

During my probation review, 10 days ago, my team leader told me that she was satisfied of my job on the buildings of the Sydney Light Rail. Satisfied enough to ask Grimshaw to apply for a 457 visa (a working visa, sponsored by an Australian company) for me. Following the validation of this request, let’s make up our mind!

Decision very hard to take because of heavy consequences: professionally, that means quitting a good job in Sequences (which in the meantime send me a role offer… The kind you may not have twice and for which you think very carefully before saying no…), company that I know by heart after 10 years, and try to build a new role in a very (maybe too) big company. Personally, that means being far (the only way to be further is to go to New Zealand…) from the family, the friends, the countries: Skype is good, even extraordinary, but it has its limits. Especially for the important events in people’s life ^^ (I think mostly to the happy news as Steven’s, Mariù’s, Séverine’s, Céline’s or Alma’s, I don’t dare thinking to the bad ones…).

So, mind made: I stay! Or more exactly, WE stay. Because of course I didn’t take the decision alone… So we will try to build a piece of future here in Sydney, at least for the few next years, and after… Who knows???

Concretely, what’s on now? The objective is to grant the famous 457 visa: asking for the Australian Government’s authorization (this is Grimshaw HR service’s part), certified translation of my degree, English test (this is mine), application, and probably some documents that I don’t imagine yet. The whole process should take between 2 and 3 months, if everything goes well.

The counterpart (I don’t write “condition” or “promise”, deliberately!) that we sat with this decision is to come back to France and Taiwan once a year. Without forgetting to visit some other places, on the way or not… Not very easy to fit in the 4 official holidays weeks but we’ll try!

The rest of the time, you are more than welcome if one day you feel curious to see how it’s going on, on the other side of the Earth…!

See you soon, whatever happens.

Tom & Amber

Publicités

8 réflexions sur “Change of plan…

  1. SanD. dit :

    Félicitations !!! Hé oui, voilà ce que c’est que d’être bon dans ce qu’on fait ! Je comprends que ça a dû être une décision difficile à prendre. Cependant, tu as trouver le bonheur là-bas et ça représente énormément. Belle vie à vous 2 !

    J'aime

    • Merci beaucoup !!!
      En effet, la route se trace au fur et a mesure qu’on avance… Mais il sera difficile de concevoir un bonheur complet sans un voyage en France (et a Taipei, donc…) aussi regulierement que faire se peut !
      Et bien entendu, je ne peux que te souhaiter que la belle vie que vous avez deja se prolonge ^^.
      Bises, Tm

      J'aime

  2. Justine Eckly dit :

    Waouh !!! C’est des super nouvelles tout ca !! Expérience réussie !
    Profitez bien ! Ca vaut le coup de voir d’autres coins de la planète! Faites signes si vous passez dans les Antilles!

    J'aime

    • Haha, merci !
      Pas de soucis, j’avais note l’invitation dans mon agenda pour 2017… Il suffit de rentrer par l’autre cote du globe en fait, pas complique 😉

      J'aime

  3. Emilie Couderc dit :

    C’est une grosse décision à prendre mais elle t’appartient et je suis sûre que vous serez heureux. Très bonne continuation à vous. C’est la vie. C’est super !!

    J'aime

  4. En même temps n ne prenant qu’un aller simple, ce n’est pas une si grande surprise… mais c’est une bonne nouvelle car ça veut dire que tu t’y plais bien. C’est quoi le visa dont tu parles exactement ? Tu peux rester en Australie tant que tu bosses pour eux ou c’est pour un temps donné ?

    J'aime

    • L’aller simple etait plus parce que je n’avais aucune idee de l’endroit d’ou je repartirais mais tu as raison, ca arrange les choses…
      Le visa 457 est un visa de 2 ans, qui est en effet attache a Grimshaw : si je quitte la boite, le visa stoppe juste apres… A moins de trouver une autre boite prete a me sponsoriser elle aussi ! L’Australie est toujours, pour l’heure, terre d’acueil, donc les solutions pour y rester ne sont (du moins ne semblent) pas d’une grande complexite administrative 😉

      J'aime

Un commentaire, une question ? C'est là :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s