Galerie

Life in Sydney.

OK. Après trois mois à Sydney, en mode « posé » plus qu’en mode « touriste », un petit descriptif sur le theme « a quoi ressemble la vie ici » ?

Post - Sydney - Volkswagen.jpg

Le plus que legendaire mini-bus Volkswagen, Town Hall station

D’abord, parlons boulot…

Du point de vue projet, énormément de similitudes par rapport à ce qui se fait en France. Bien sur les noms des phases changent, les habitudes constructives varient quelques peu (notamment les détails de matériaux) mais on retrouve vite ses marques. Sur les sujets environnementaux, j’étais déjà étonné de notre retard en France, ici c’est pire ! Ne nous prenons pas trop le chou pour les problèmes de thermique, après tout on est dans un pays tempéré… Pour ce qui est des rapports entre les partenaires, ce sont exactement les mêmes ! Les mêmes gueguerres entre spécialités, les mêmes faiblesses de processus de projet… Eh oui, même Revit* ne rend pas les interfaces beaucoup plus simples (mais il permet de s’en rendre compte plus facilement). Dans le cas du projet dont je m’occupe, on a un plateau projet, partagé avec tous les gens qui travaillent dessus, on gagne donc en efficacité (même si on peut avoir du mal à se concentrer). Plateau projet situé à 5 minutes à pied de la maison et sur lequel je passe de 3 à 4 jours par semaine. Que demander de plus ?

Ah si, un petit détail : les réunions sont assez déstabilisantes : parfois d’une incroyable inutilité, parfois très efficaces, mais toujours programmées avec un ordre du jour précis et minutées pour ne pas durer plus d’une heure. Chose plutôt positive même si cela empêche de temps à autre d’aller au fond des choses…

Le projet en question est une ligne de tramway, ma partie porte plus précisément sur les deux centres de maintenance que compte cette future ligne d’une vingtaine de stations. Le point positif est que je n’ai pas de mal à retrouver mes marques (d’autant que les gens détachés ici par Alstom et Transdev sont français, pour la plupart), le point négatif est que le projet n’a pas (et loin de là) l’importance stratégique que Séquences accordait au CDM de la Ligne E. Ajoutez à cela un montage en PPP, les initiés à cet acronyme en déduiront sans peine que l’architecture est très loin d’être une priorité !

Post - Sydney - Milsons Point

Milsons Point, juste en face de l’agence dans laquelle je bosse.

Du point de vue social, la semaine de boulot est la même qu’en France (du lundi au vendredi) et on respecte la dizaine de jours fériés australiens (qui, heureux hasard, tombent tous un lundi ou un vendredi !). Mon contrat est de 37,5 heures (la semaine de travail standard est de 38h), et inclut un « nombre raisonnable d’heures supplémentaires » non rémunérées (mais bon sang, que fait la CGT ?), chose habituelle ici. Et chose utilisée ! Mes journées sont moins longues qu’en France mais durent tout de même de 9 à 10 heures. Pas mal de collègues déjeunent à leur bureau (et ça m’arrive aussi -mais au moins je déjeune !**) mais certains enfilent le jogging et vont courir de une à deux : welcome to Australia!

Au lieu de nos 5 semaines de congés payés, on n’en a « que » 4 (je mets des guillemets depuis que je sais qu’à Taiwan ils n’ont que quelques jours…), mais on dispose de 10 jours de « conges personnels », qui peuvent être pris au pied levé pour des raisons personnelles (enfant malade, problème familial…). Comme tu n’as à te justifier que si tu en prends plus de 2 d’affilée, ces jours peuvent se transformer quelque peu… Incroyable le nombre de mouflets malades un lundi ou un vendredi !! Néanmoins, ça me semble une bonne idée, plutôt juste et génératrice de confiance dans la mesure où il n’est pas possible d’abuser de trop du système.

Parmi les traditions sympas, on a le « Monday cake » (chaque lundi, chacun a tour de rôle fait ou achète un gâteau à partager avec tout le monde. C’est l’équivalent des petits déjeuners de Séquences et l’occasion de parler un peu des projets en cours, des nouvelles personnes arrivées, du futur…) et le « Friday @ 5 » (habitude australienne -et très agréable- de partager un verre après la dernière journée de boulot de la semaine). Sur le plateau projet (qui compte 60 ou 80 personnes, pour celles et ceux qui seraient tentés de comparer avec l’ISAE…), on a aussi un petit déjeuner chaque vendredi. Et comme dans tous les bureaux que j’ai pu voir ici, une vraie cuisine équipée prend toute sa place, et sert souvent !

Pour faire court, l’ambiance est similaire -notamment dans l’équilibre entre un boulot sérieux et une atmosphère décontractée- à celle que je connais en France.

Post - Sydney - Opera House

Sydney Opera House – oui, « encore » ! Desole, peux pas m’empecher…

Et – premier succès de l’expérience australienne pour moi – il n’y a pas que le boulot ! La vie à Sydney est plutôt agréable, voire très agréable*** en dépit du prix des loyers (concrètement la seule chose réellement hors de prix ici, le reste étant très comparable à la France). La météo est jusque maintenant plutôt clémente… Bon ok, aujourd’hui il pleut et il fait froid mais c’est bien le premier jour depuis notre déménagement ici, donc un peu difficile de se plaindre !

Comme on n’est pas trop loin du centre, presque tout peut se faire à pied ou à vélo (heureusement d’ailleurs car garer la voiture est un cauchemar, on a mis des semaines avant de trouver une rue non limitée à 2h de parking !) : les marchés aux légumes (Haymarket, ou tu peux facilement te croire en Chine), aux poissons (Marickville et Pyrmont), aux viandes (Ultimo) et autres sont faciles d’accès et permettent de trouver de bons produits à des prix abordables (voire moins chers, suivant les heures du jour et les jours de la semaine). Pour le reste, on n’est jamais bien loin d’un supermarché Coles en Australie, et on a même un Aldi (prix discount et qualité correcte) à 10 minutes****.

Chaque semaine ou presque, on profite des 5 ou 6 piscines municipales de Sydney (à choisir entre piscine chauffée extérieure, celle qui a une zone jacuzzi… En fonction de la météo. Rien d’exceptionnel mais ma foi appréciable) et du réseau de bibliothèques municipales (gratuit et très bien). On a un super glacier italien tout près et je me suis lance dans un comparatif des boulangeries environnantes : on n’est pas en France, bien sûr, mais pas bien loin (même si tant qu’ils n’auront pas de kouign amann ils ne peuvent espérer plus d’un 3/5 de ma part…).

Seules les plages et les zones naturelles alentours ne sont accessibles que par les transports ou la voiture… Mais moins d’une heure quoi qu’il arrive, encore une fois difficile de s’en plaindre !

Post - Sydney - Pool

Victoria Park swimming-pool. Very nice when the weather is warm enough!

A 10 minutes à pied, The Nerd Cave est un lieu qui ne paye pas de mines mais il est ouvert tous les jours jusque très tard et tu peux y passer le temps que tu veux, à jouer à des jeux de sociétés avec d’autres gens… Un des objectifs reste en effet de créer un réseau amical comportant au moins quelques australiens ! Pour l’heure, les amis, collègues et connaissances sont presque tous relativement fraichement ou temporairement immigrés (Taiwan, France, Chili, Brésil, Chine…). Du coup on essaye de coller aux traditions locales : demain, si le soleil remontre le bout de son nez, on ira profiter des barbecues publics du Centennial Park, griller quelques côtes de porc (ok, et quelques dumplings…).

En soirée, en fonction de la motivation et du lieu où je travaille, on teste les restaurants de Sydney : Italien, allemand, chinois, thaïlandais, coréen… (Pas mal d’avantages à un pays multiculturel !) Ou alors on profite des animations (pour la plupart gratuites) de la ville : feu d’artifice sur Darling Harbour, cinéma en plein air, visite guidée de la ville ou du Jardin Botanique, concert… Le festival Vivid Sydney a également débuté hier soir.
Bref, on ne s’en aperçoit pas franchement mais le temps passe super vite ! Pour tout le monde pareil, j’imagine…

Une petite galerie entre les versions francaises et anglaises… A bientôt pour les nouvelles !

* En termes de logiciels, Revit est donc la clé de toute la collaboration avec les collègues et les partenaires : sur un gros projet c’est drôlement appréciable, même s’il reste du boulot à Autodesk pour en faire un produit réellement agréable à utiliser. De mon point de vue, les gros points négatifs sont que la rigueur de ce logiciel, que je pensais innée, dépend en fait de la rigueur de ses utilisateurs, qu’il importe incroyablement mal les DWG et que toute la logique d’organisation du logiciel est davantage destinée à imprimer des plans qu’a les dessiner. Le côté positif, en plus de sa logique paramétrique très fiable, est un travail collaboratif très, très simple, de telle manière que si tout le monde bosse sur Revit on gagne un temps fou.

** Sans quoi non seulement j’ai un creux en fin d’après-midi mais en plus je me fais réprimander à la maison !

*** Bon, j’avais écrit ces lignes depuis à peine une heure que je me suis fait faucher mon vélo… Petit relent des premières années passées à Toulouse… Et un peu déçu de voir qu’on a aussi des c… en Australie.

**** Je ne vous dis pas le nombre de tickets de caisse qu’on a de chez Aldi, pas loin d’un par jour pour les meilleures semaines ! Et pour expliquer un lieu à Amber, c’est plus efficace de localiser par rapport à Aldi que par rapport à Central Station ou Town Hall… ^^



Okay. After 3 months in Sydney, in a more “local” than “tourist” mode, a quick overview on the topic “what does the life here look like?”

Post - Sydney - Beach

Bronte beach and oceanic pool – Nice, right?

First of all, let’s talk business…

From the point of view of the project, a lot of things are similar to what I already knew in France. Obviously, the names of the stages are not the same, the uses in construction are slightly different (especially for the details of material) but you will quickly find your way. About the environmental subjects, I was already not proud of our late in France, here it’s worst! Don’t worry too much for the thermic issues, after all Australia is a cool country… About the relationship between the partners, they are exactly the same! Same conflicts between specialties, same weakness in the project process… Yeah, even Revit* doesn’t make interfaces more simple (but it allows us to notice these problems more easily). In the case of the project I’m taking care of, we have a Project Office, shared with all the guys who are working on it, so we can save time and efficiency (even if it can be difficult to focus, from time to time). This Project Office is located 5 minutes by foot from home and I spend 3 or 4 days a week there. What more do you want?

Oh, just a small detail: meetings are quite different than the ones I get used to: sometimes totally useless, sometimes very efficient, but always planned with a precise list of topics and followed to fit into one hour. Rather positive thing even if sometimes you cannot solve 100% the problem we are talking about…

The project itself is a tramway line, and I take care more precisely of the two maintenance centres of this 20 stations line. The good thing is that it’s very easy to manage the technical part of the project (also because many guys from Alstom and Transdev here come from France), the bad thing is that the project doesn’t have (and far away from that) the strategic importance that the E line Maintenance Centre had for Sequences. If you add to that the project is a PPP, you (If, unfortunately, you are familiar with these 3 letters all together) will easily understand that architecture is not the main priority here!

Post - Sydney - Milsons Point place

Milsons Point, an industrial area nicely refurbished… One minute from my working place.

From a social point of view, the week of work is the same as we have in France (from Monday to Friday) and we follow the Australian Public Holidays (which, by chance, are all on a Monday or a Friday!). My contract is 37,5 hours a week (the standard is 38 h in Australia) and include a “reasonable number of additional hours without remuneration”, thing that seems usual here. And things that is used here! My days are shorter than in France but are 9 or 10 hours long anyway. Many colleagues have their lunch in front of their computer (and so do I, sometimes, but at least I have lunch**!) but some wear the sportswear clothes and go out for jogging: welcome in Oz!

Instead of our 5 weeks of paid leaves, we have “only” 4 (I put some quotation marks since I know they have only few days in Taiwan…), but we have 10 days of “personal leave”, that can be taken on the spot for personal reasons (need to help a relative, sick child…). As you don’t have to justify for less than 2 days, these can be a little bit interpreted… Incredible the amount of kids who are sick on Monday or Friday!! That said, it seems to be a quite good idea, fair and that create confidence as it’s impossible to abuse too much.

Among the pretty cool traditions, we have the “Monday cake” (every Monday, two or three employees bake or buy some cake to share with everybody. It’s pretty much the same thing as the breakfast we have in Sequences, it’s the occasion to talk about the projects, the newstarters or the future…) and the “Friday @ 5” (this seems to be a -very pleasant- tradition in Australia, to share a drink after the last day of work of the week). In the Project Office (where we are 60 or 80, I precise in case some of you would compare with the ISAE one), we also have a breakfast every Friday. And as in every office I could see here, a real fully equipped kitchen is provided, and is often used!

So, in summary, the atmosphere is comparable -especially in the balance between an efficient work and a relax ambiance- to the one I know in France.

Post - Sydney - Circular Quay

Sydney Harbour, seen from Circular Quay.

And – first success of this Australian experience for me – the job is not alone! Life in Sydney is clearly pleasant***, in spite of the price of the accommodations (actually the only thing really expensive here, all the rest is very comparable to France. The weather is quite nice till now… Yeah okay, today we had some rain and some cold but it’s the first time since we move there, so we cannot complain too much!

As we are quite close to the city centre, almost everything can be done by foot or by bike (it’s a chance, by the way, because parking the car in the city is a nightmare, we spend few weeks to find a street without a 2 hours car park limitation!): the vegetables market (Haymarket, where you can easily think you are in China), the seafood market (Marickville and Pyrmont), the meat market (Ultimo) and other are easily accessible and you can find good products for a good price (or even cheap, depending on the hours of the day and on the day of the week). Then, we are never far from a Coles supermarket in Australia, and we even have an Aldi (discount price and average quality) at 10 minutes from our place****. Every weekend or nearly, we enjoy the Sydney council pools (you have choice between the heated outside pool, the one which has got a Jacuzzi… Depending on the weather. Nothing unbelievable but quite good to relax) and the public library network (free and very good).

We’ve got a super Italian ice cream shop nearby and I started a survey about the bakery, surroundings: we are not in France, obviously, but not so far (even though before they sell some ‘kouign amann’ they cannot have more than 3/5 rating from me…).

Only the beaches and the natural areas surroundings are accessible only by transports or by car… But less than an hour, whatever happens, once more impossible to complain!

Post - Sydney - Night Market

Night market in Chinatown, every Friday.

10 minutes walking, the Nerd Cave is a place open every day till late, where you can play board games with new people… One of the goal is indeed to make new friends with at least few Australian! So far, friends, colleagues or acquaintances are almost temporarily and/or fresh off the boat (Taiwan, France, Chile, Brazil, China…). So, we will try to adopt the local traditions: tomorrow, if the sun chooses to show up, we will enjoy the public barbecues from the Centennial Park, heat up few pork chops (yeah, also few dumplings, okay…).

In the evening, depending on the motivation and the place I work in, we try different restaurant of Sydney: Italian, German, Chinese, Thai, Korean… (yeah, there are some advantages to be in a multicultural country!) Or we enjoy the city’s animations (most of them are free): fireworks on Darling Harbour, outdoor cinema, guided tour of the city or the Botanical Garden, concert… The Vivid Sydney Festival also started yesterday night.

To summarize, we don’t notice too much, but time flies very, very quickly! So does it for everyone, I guess…

See you soon for the news!

* Talking about software, Revit is the key of the shared workflow in the project process with colleagues and partners: on a big project, it’s very useful, even if Autodesk still can improve a lot its product. From my point of view, the negative sides are that its rigor depends on the users’ one, that it’s very hard to import DWG and that all the organization of the file is made to print sheets more than drawing plans. The positive side is a very, very simple shared workflow, as if everybody works on this software, we can save a lot of time. In addition of its very reliable parametric logic.

** If I don’t, not only I start to be hungry at the end of the afternoon, but also I get troubles at home!

*** You have to know, I had written these lines till less than an hour and someone stole my bike… Little remind of my first years in Toulouse… And a bit disappointed to see that in Australia also we have some f… a…

**** I can’t tell you how many receipt we do have from Aldi, nearly one every day for the best weeks! And if you want to locate a place for Amber, better to do it relatively to Aldi than to Central Station or Town Hall… ^^

Publicités

2 réflexions sur “Life in Sydney.

  1. Marianne Monfort dit :

    Votre vie s’organise bien à Sydney qui a l’air d’une ville non seulement belle mais agréable à vivre , quoique le vélo ! mais c’est hélas partout …On peut imaginer de loin . Merciiii

    J'aime

Un commentaire, une question ? C'est là :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s