Image

Canberra.

Lundi dernier étant fête nationale en Australie, on a décidé de marquer le coup comme il se doit : en passant le week-end de 3 jours et les « festivités » de ANZAC day dans la capitale, Canberra.

Située a 300 kilomètres au sud-ouest de Sydney, la ville créée d’une seule traite (mais bien entendu embellie depuis sa création) promettait d’être intéressante sur le plan urbain. Et pour voir un peu à quoi ressemblent les institutions ici.

IF

Alors tout d’abord, comme vous êtes tous férus d’histoire et assoiffés de nouvelles connaissances*, quelques notions de base (très rapides, rassurez-vous) sur l’histoire politique et militaire australienne…

Déjà, quelle idée de bâtir une capitale au milieu de nulle part alors que le pays comptait déjà deux villes majeures ? Eh ben justement parce que deux, c’est une de trop ! Comme Sydney et Melbourne n’ont jamais pu se mettre d’accord lorsque les 6 ex-colonies ont acte de créer une nation fédérale, il a été décidé en 1903 de construire une nouvelle ville entre les deux… Plus près de Sydney, en échange de quoi Melbourne a hébergé les institutions pendant les 24 and de construction. Mais pas trop près non plus, 160 km minimum ! En ces temps sans smartphone ni internet cela devait suffire pour limiter l’influence des politiciens de NSW sur les instances nationales.

Bon, aussi parmi les raisons plus objectives de bâtir la ville là où elle est : un climat plus clément que les capitales de New South Wales et du Victoria. Et une position -entourée de montagnes- plus facile à défendre en cas d’attaque.

Et pour la note poétique, le nom « Canberra » provient de la langue aborigène qui fut parlée dans le coin et signifie « lieu de rencontre », plutôt joli non ?

ANZAC day quant à lui commémore la première action militaire des armées d’Australie et de Nouvelle-Zélande après que les pays aient pris leurs distances avec la couronne britannique (difficile de parler d’indépendance, la reine d’Angleterre a sa bobine sur toutes les pièces de monnaie…), à savoir le débarquement à Gallipoli (Turquie) en 1915. Et, par extension, toutes les batailles menées par cette armée de même que, bien entendu, leurs soldats tombés au combat (dont 45.000 en France lors de la première bouch… pardon, guerre mondiale, respect les gars). Un peu ballot car ils auraient pu avoir un tas de jours fériés en plus, c’est un choix…

Post - Canberra - Chamber

Bref, Canberra donc. Je vous passe sur les 4 heures de route (encore que ce soit dommage : les paysages sont splendides et ne sont pas sans rappeler l’image que j’ai des plaines d’Afrique, mais sont quelque peu gâchés par les nombreux kangourous morts au bord de la route… je pensais que c’était une mauvaise légende mais malheureusement non), le premier jour a été consacre à visiter la ville et les bâtiments institutionnels australiens.

La ville est très agréable, très verte (façon de parler, les arbres étaient de toutes les couleurs du printemps…) et bien entendu, géométriquement dessinée, avec des cercles concentriques relies par de confortables avenues. Quoique petite, la capitale semble large à tout point de vue, jamais vu une capitale avec une circulation si fluide ! Toute entourée de colline, on s’est permis de grimper au petit matin sur le Mt Ainslie et au coucher du soleil sur la Telstra Tower, une tour de télécommunication qui offre elle aussi un chouette panorama sur Canberra.

On a commencé par la visite du Parlement, un immense complexe de 90.000 mètres carrés au sol qui abrite les deux chambres du pouvoir législatif et le siège du Gouvernement. Ce qui frappe en premier, c’est la simplicité avec laquelle nous sommes entre : à peine un check des sacs au rayon X et tu as accès a toutes les salles publiques, ce qui comprend les chambres, ouvertes au public même pendant les sièges des députés et des sénateurs, le grand hall, les jardins… Bel exemple de démocratie accessible et transparente. Le bâtiment lui-même a été conçu dans la même logique : il ne s’impose pas du tout à la manière des temples grecs mais vient se nicher sous la colline, de sorte que les visiteurs et citoyens arrivent dans le complexe par le haut. Les chambres elles-mêmes sont des copies conformes des institutions britanniques, dans la disposition des sièges, dans l’organisation et jusque dans le détail des couleurs choisies pour chaque chambre !

Ensuite, direction le MINT, verbe anglais signifiant « frapper la monnaie » : c’est bien évidemment là que sont fabriquées les pièces de monnaie australiennes, et le bâtiment intègre une galerie vitrée au-dessus de ses ateliers, qui offre au public une vue d’ensemble sur le circuit de fabrication de la monnaie… Très intéressant.

Apres la pause déjeuner (au passage, je vous recommande le resto turc Halal Pide House: copieux, très bon et pas cher) face à la rivière sur la Queen Elizabeth Terrace, on est passe voir la National Library of Australia, la National Gallery of Australia (des collections d’art moderne et aborigène), la National Portrait Gallery (des photographies plutôt chouettes), absolument tous gratuits soit dit en passant. Et enfin la High Court, rien moins que la Cour Suprême du pays. Elle aussi accessible sans la moindre question (même pendant les audiences)… A peine un « can you open your bags please? » ! Même la peur du terrorisme qui semble prendre le dessus un peu partout n’est pas arrivée à Canberra, honnêtement ça fait bien plaisir !

Post - Canberra - Colors

Les couleurs du printemps…

Le lendemain matin, ANZAC day… Cérémonie militaire des plus classiques, avec chant de l’hymne national, discours du Premier Ministre, défilé militaire (curieusement, beaucoup moins cadré que ceux que j’ai pu voir en France… Et à la bourre qui plus est !) et passage de 3 jets de l’armée de l’air. Néanmoins, les 3 corps d’armes bien alignes face à l’Australian War Memorial, ça fait tout de même bonne impression… Tout comme d’ailleurs le mémorial lui-même, qu’on est allé visiter juste après la cérémonie : un musée très bien fait doublé d’un lieu de mémoire bâti autour de la flamme du soldat inconnu… Le style arabe surprend quelque peu mais les milliers de fleurs rouges accrochées (vous vous rappelez ?) aux plaques commémoratives ne peuvent laisser indifférents…

Post - Canberra - Poppies

Voilà pour la visite de Canberra, et du coup de l’Australian Capital Territory. Beaucoup font tout ça en un jour, honnêtement ça aurait été super speed ! On a préféré prendre le temps, passer les nuits dans un camping à 10 km de la ville et en profiter pour tester notre nouveau business, baptisé « Hey Australia! »… Je vous en parlerai un peu plus en détails dans un prochain post mais après les divers week-ends organises autour de Brisbane, on a décidé entre autres de rentabiliser le gros boulot d’organisation que ça demande et d’embarquer d’autres gens dans l’aventure : 3 personnes, de bonnes impressions et un bénéfice de 0,90 $ (oui, c’est le début, ok…).

Bref, les photos habituelles et je vous dis à bientôt !

* Pour ceux qui veulent vraiment en savoir plus… Deux p’tits liens Wikipedia, sur Canberra et sur le Gouvernement de l’Australie, pour la route…

———————————————————————

Last Monday was Public Holiday and National Day in Australia, so we decided to celebrate it as we had to: by spending the 3 days weekend and the ANZAC day in the capital city: Canberra.

Located 300 kilometers South-West from Sydney, the city created in once (and of course improved since its creation) looked interesting from an urban point of view. And to see a bit how works the political institutions here.

Post - Canberra - ANZAC day

So, first of all, because you are all huge fans of history and thirsty of new knowledge*, let’s hear few basic notions (very quickly, don’t be afraid) about political and military history of Australia…

First, what a weird idea to build a capital city in the middle of nowhere even if the (future) country already has got two important cities? Precisely because two is one too much! Since Sydney and Melbourne couldn’t agree when the 6 ex-colonies decided to join and create a federal nation, it was decided in 1903 to build a new town between the two cities… Closer to Sydney, in balance of which Melbourne could host the institutions during the 24 years of the construction. But not too close, 160 kilometers minimum! At this time, without smartphones neither the internet, it should be enough to limit the New South Wales’ politicians’ influence over the nation’s ones.

Well, there’s also more objective reasons to choose this place: a more kind climate than the capital cities of New South Wales and Victoria. And a location – surrounded by mountains- easier to defend in case of attack.

And for a poetic note, the name « Canberra » comes from the local aboriginal language and means « meeting place »: rather nice, isn’t it?

ANZAC Day, for its part, commemorates the first military action of the Australian and New Zealand armies since the two countries took their distance from the United Kingdom (uneasy to talk about real independence: The Queen Mother keep her face on all the Australian coins…): the Gallipoli landing in 1915. And, by extension, it also commemorates all the battles of the ANZAC and, obviously, all the soldiers who died during them (including 45.000 in France during the first butch… sorry, world war, respect guys). Kind of silly, because they could have more days off, it’s a choice…

Post - Canberra - Parliament

Let’s stop there… Canberra, so. I pass briefly on the 4 hours drive (but it’s really a shame: the landscapes are beautiful and match in some ways with the image I can have of Africa. Unfortunately, they are spoiled by the numerous kangaroos by the wayside… I thought it was just a bad legend but no), the first day was dedicated to the visit of the city and the Australian institutional buildings.

The city is very pleasant, very green (just manner of speaking, the trees were in all the spring colours!) and of course in a very geometric urban plan, with concentric circles linked by huge avenues. Pretty small, the capital city seems very large in all the way possible, ‘never saw an important city with so fluid traffic! All surrounded by hills, we could climb on the Mt Ainslie early in the morning and on the Telstra Tower (a telecommunication tower with a very nice lookout on Canberra) for the sunset.

We have started by the Parliament House, an enormous complex of about 90.000 sq/m on the ground that hosts the two chambers of the legislative power and the Government offices. The first thing you cannot miss, it’s the simplicity with which we entered: just a X-Ray scan of the bags and that’s fine, you can access all the room opened to the public. This includes the chambers, opened even during the sessions, the big hall, the gardens… Nice example of democracy, accessibility and transparency. The building itself was designed with the same logic: it’s totally different than the massive Greek temples, it’s just nestled under the hill, in order to make the visitors and the citizens arriving from above. The chambers are carbon copied from the Westminster Parliament, in the seats disposition, in the organisation, till the colours of the decoration of each chamber!

Then, let’s visit the MINT: when you know the meaning of the verb, you can guess that it’s here that the Australian coins are made. The building integrates a glazed gallery above the factory, that gives to the public an overview on the coins’ circuit…. Very interesting.

After the lunch (by the way, I recommend the Turkish restaurant « Halal Pide House »: generous, really tasty and quite cheap) in front of the river on the Queen Elizabeth Terrace, we went to see the National Library of Australia, the National Gallery of Australia (some collections of modern and aboriginal art), the National Portrait Gallery (some pictures, pretty interesting), absolutely all free, by the way. And finally, the High Court, nothing less than the Supreme Justice Court of the country. Also accessible without any question (even during an audience). Just a quick « could you open your bags please? »! Even the terrorism fear, that seems becoming a norm everywhere, didn’t arrive to Canberra, and honestly it’s a delight!

Post - Canberra - Overview

Lookout from the Telstra Tower

The day after, ANZAC Day… A classical military ceremony, with the national anthem sung by all the assembly, a speech from the Prime Minister, military parade (curiously clearly less strict than the ones we have in France, and furthermore, they started late!) and flight from 3 jets from the RAAF. That said, the 3 army corps well aligned in front of the Australian War Memorial makes a pretty good impression… As does the memorial itself, where we went just after the ceremony: a very nice museum and a place for remembrance, built around the flame of an unknown soldier… The Arabic style of the building can be a bit surprising but the thousands red poppies (remember?) hooked to the commemorative plates cannot let indifferent…

Post - Canberra - War Memorial

Here we go for the visit of Canberra, and at the same time of the Australian Capital Territory. Many people do that in only one day, I really believe it can only be in a hurry! We had preferred taking our time, spending the nights in a campground at 10 k from the city, and trying our new business, called « Hey Australia! »… I will talk about that with a little bit more details in a next post, but after the weekends organised around Brisbane, we have decided to make profitable the amount of hours and days we spent to organize, and to take few people in the adventure with us: 3 guys, some good feedback and a huge profit of $0.90 (yeah, it’s just the beginning, okay…)

So, the usual pictures and we keep in touch soon!

* For those who really wants to learn more… 2 little Wikipedia links, on Canberra and on the Australian government, just for the road…

Publicités

2 réflexions sur “Canberra.

  1. Marianne Monfort dit :

    Oups : oublié d’appuyer sur le bouton  » envoyer un commentaire  » … Fan de la boule du musée : magnifique …
    Merciiii pour toutes ces infos passionnantes .
    Bravo pour la mise en place de votre site de business !
    Finalement : ça va devenir facile d’aller en Australie !!!!!
    Enfin : presque ….. !!!!!!

    J'aime

Un commentaire, une question ? C'est là :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s