Galerie

Straddie…

… Stradbroke Island pour les intimes !

J’ai un peu de temps ce week-end, et pour une fois je reste à la maison (tri, rangement, paperasses… Faut bien), je profite donc pour me mettre à jour.

J’y étais déjà allé une fois, mais sur une (grosse) demi-journée et en bus. Le week-end dernier, on était 8 (comme d’hab, 75% asiatiques, 25% occidentaux) et bien équipés : 2 voitures, 3 tentes, 3 glacières pleine à craquer, de la bonne humeur, de l’énergie et de la motivation pour les activités nautiques. Et une organisation du feu de Dieu, a deux ou trois approximations près du a une certaine inertie de groupe, a un papier aluminium bas de gamme et surtout un trop grand appui sur internet (à la fois, ça nous aura permis de se faire une idée plus précise du fonctionnement du microcosme ilien…).

Plus que les paysages (que pour ma part je connaissais déjà et qui ressemblent pas mal à ceux qu’on a en Bretagne), le but du week-end était de profiter des activités nautiques disponibles sur l’ile…

Après le trajet en ferry et le montage du camp à Amity Point (je vous passe les kangourous qui broutaient à deux pas de là, tant ça devient commun…), direction la plage (à 50 mètres des tentes) et un long ponton autour duquel on a pu faire du snorkeling (toujours pas l’ile de La Réunion mais quelques poissons colorés, et surtout des groupes de centaines de petits poissons doués d’une impeccable synchronisation simultanée, comme dans les documentaires à la télé, à se demander comment ils font pour décider ou ils vont…) et du saut depuis d’anciens poteaux d’amarrage. Petit flash-back de mon enfance… 😉

Diner, grâce aux super installations de barbecue disponibles (comme partout en Australie), puis ballade nocturne sur la même jetée… Pas seuls car beaucoup de monde était là à pêcher ; on comprend pourquoi car on a vu plein de poissons, de petits calamars et même un dauphin ! A quelques mètres, même pas peur !

Le lendemain matin, non sans une ballade de mise en jambe sur la cote de Point Lookout, on a loué des kayaks. A la base l’idée était juste de faire un petit tour en mer, par pur hasard (ou gros coup de bol, comme on veut) ça s’est transformé en mission pour nourrir les dauphins ! Qui sont effectivement venus manger dans nos mains le petit poisson que des gens plus prévoyants que nous nous ont donné… J’ai tenté de câliner l’animal, plus grand qu’il n’y parait lorsqu’il est à 50 centimètres, mais il ne m’a pas laissé faire ; il ne nous a tout de même pas laisse la sans cabrioles de remerciements : super belle bête ! (et ballot que je n’ai pas mon appareil photo, grrrr…).

Et comme ça ne suffisait pas dans la série des animaux, on a eu la visite d’un koala pendant le repas : je dis bien « la visite » car il est descendu d’un arbre pour grimper dans un autre. Ce qui nous a permis de constater que malgré les apparences, c’est super agile comme bestiole ! Bref, l’après-midi, sandboarding. (ouais, week-end intensif ! Pas des vacances, j’vous l’dis moi…), dans les dunes près de Cylinder Beach : moins haut qu’en Nouvelle-Zélande mais bien sympa, et pour la première fois sur une planche de snowboard, debout donc. Traduction : c’est très facile de chuter !

Ensuite, une pause relax sur les rives du Brown Lake (qui comme son nom l’indique est de couleur brune) avant de reprendre le ferry et de rentrer sur Wynnum (une demi-heure de route seulement).

Très bonne continuation a tout le monde ! Tchao, Tm

———————————————————————

I’ve got a bit of time this weekend, and for once I stay at home (cleaning up, sorting, documents… Have to, sometimes), so I can keep this blog up-to-date.

I had already been in Stradbroke Island, but only half-day and by bus. Last weekend, we were 8 people (as usual, 75% Asian, 25% Western) and well-equipped: 2 cars, 3 tents, 3 ice box full of good food, a very good mood, some energy and motivation for water sports. And a good organisation, except 2 or 3 approximations, because of a bit of inertia, of a really bad aluminium paper and of a too big trust in the internet (that said, we could have a more precise idea about the operation of the islander microcosm…).

More than the landscapes (that I already known and which looks like the landscapes you can find in Brittany), the goal was to enjoy the activities you can find on the island, linked to water and to sand…

After travelling in ferry and setting up the campsite in Amity Point (I don’t talk about the kangaroos who were grazing closely, it starts to be quite common…), let’s go the beach (about 50 meters from the tents) and a long jetty around which we could do snorkeling (still under what you can find on Reunion Island but we could see some colored fishes and especially groups of hundreds fishes able to swim in a perfect simultaneous synchronization, like in the TV documentaries; I really wonder how they decide where to go…) and jumping from old docking bollards. Quick flash-back on my childhood… 😉
Dinner, thanks to the very good barbecue equipment available (as everywhere in Australia), then nocturnal walk on the same jetty… Not alone, because a lot of people were there to fish; easy to understand why, we saw many fishes, little squids and even a dolphin! Just few meters, not afraid at all!

The following day, after a walk along the coast of Point Lookout, we hired some kayaks. At the beginning, the idea was no more to have a little journey on the sea, but by chance (in fact, very big chance), that became a mission for feeding the dolphins! Indeed, thanks to very attentive people, the animals came to eat in the palm of our hand… I tried to stroke him, bigger than I thought when he comes at 50 centimeters, but I couldn’t; nicely, he went away with a thankful somersault: beautiful animal! (and shame I didn’t take my camera, grrrr…).

As it was not enough, we had the visit of a koala during the lunch… Yes, “the visit”, because he went down of a tree to go up in another one. So we were able to notice how nimble is this animal, in spite of the image I could have till now. So, on the afternoon, sandboarding. (yeah, intensive weekend! No holidays, I can tell you…), in the sand dunes near Cylinder Beach: less high than in New Zealand but really fun, and for the first time with a stand-up board. Please translate: very easy to fall down!

Then, relaxing nap on the shore of Brown Lake (as you can guess, it has got a brown color) before to embark back on the ferry and to go back to Wynnum (only half an hour road).

Very good day to everybody! See ya, Tm

Publicités

2 réflexions sur “Straddie…

    • Eh oui, c’est la traduction littérale d’occidentaux… Par opposition au pays orientaux.
      Même si la terre est ronde, on est toujours identifiés au mode de vie du bloc de l’Ouest (les USA, quoi!).
      Concrètement, ça donne un barbecue avec du riz épicé, du pain et de la viande au p’tit dej, et un certain souk dans le mixage et l’ordre des plats…

      J'aime

Un commentaire, une question ? C'est là :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s